L’huile de noix de coco


par - publié le

Pour savoir ce que c’est un superaliment, cliquez ici!

Description générale
L’huile de noix de coco – appelée huile de coprah si elle est extraite à partir de la chair séchée – est une huile végétale alimentaire naturelle extraite de la chair de la noix de coco. Ses bienfaits sont très nombreux pour la santé – en usage interne ainsi externe. L’huile est réputée pour ses propriétés stimulantes sur le système immunitaire de l’organisme. Quand nous parlons de l’huile de coco dans cet article, il en va de soi que cette huile est bio et vierge, cela veut dire extraite à une température qui ne dépasse pas les 42°.

Description botanique

Le Cocotier (Cocos nucifera) est une espèce de palmier de la famille des Cocoeae. Son fruit est la noix de coco. Le palmier est présent dans toute la zone intertropicale humide. Surtout cultivé le long des côtes, il n’y reste pas confiné. En Inde, il est planté jusqu’à mille mètres d’altitude. La longévité de la plante dépasse un siècle. Sa durée de vie économique est estimée entre 50 et 80 ans, mais certains cocotiers bien plus âgés sont encore couverts de fruits.

Histoire, culture & utilisation

L’histoire du cocotier au cours des millénaires reste encore mystérieuse. Nul ne sait précisément dans quelle région est apparu le premier cocotier. À partir de l’océan Pacifique ou de l’Extrême-Orient, le cocotier s’est disséminé dans l’océan Indien et jusqu’en Afrique. Sa présence en Amérique est due à une double introduction plus récente, à la fois par l’est et par l’ouest.

Les cocotiers font partie des plantes les plus importantes qui sont cultivées dans les régions tropicales. Leur culture est répandue dans plus de 90 pays du monde, avec une production totale de 62 millions de tonnes de noix par an.

Le cocotier compte parmi les plus anciennes plantes utiles qui procurent à l’homme de très nombreux produits, c’est pour cela qu’il est appelé « l’arbre aux cent usages » ou « l’arbre de vie ». Quelques exemples d’utilisation sont le jus, le lait et la chair de coco comme aliment; l’huile de coco dans la cuisine, pour les soins du corps et des cheveux et pour fabriquer du savon; la sève pour la fabrication de sirop et d’alcool, séchée pour fabriquer du sucre (jaggery); le bois pour la construction; les fibres qui entourent la noix pour la fabrication de brosses, paillassons, matelas et cordes; le bourgeon terminal du cocotier comme « légume », la coque de la noix pour la fabrication de petits accessoires décoratifs; la palme de cocotier comme matériel de construction et pour en fabriquer des chapeaux, sacs, balais et décorations…

La composition de l’huile de coco
L’huile de coco est composée principalement d’acides gras saturés (environ 90%). En plus des acides gras, elle est riche en potassium, fer, magnésium, phosphore, cuivre, zinc, vitamine A et E. Elle fond au-dessus de 24 – 25°.

Nous entendons souvent dire que les acides gras saturées sont « mauvaises » – cela n’est qu’une vérité partielle: les graisses saturées en quantité limitée et de bonne qualité (cela veut dire végétale et pas chauffé au-dessus de 42°) sont indispensables à notre organisme. En ce qui concerne l’huile de coco, c’est encore un cas particulier, car elle est composée de 45% d’acide laurique, c’est un acide gras à chaîne moyenne que l’on trouve également dans le lait maternel et qui est hautement bénéfique pour tout l’organisme humain.

Propriétés et indications thérapeutiques
En usage interne régulière (2 à 4 cuillères à café par jour), l’huile de coco…

  • renforce les défenses immunitaires
  • a un effet anti-inflammatoire puissant
  • a une action anti-microbienne, antifongique, antibactérienne et anti-virale
  • tue les parasites intestinales
  • facilite la digestion
  • augmente l’absorption de calcium, magnésium et des acides aminées
  • aide à capter les radicaux libres dans le sang
  • ralentit le processus dégénératif des cellules dû au vieillissement
  • exerce une action apaisante sur le système nerveux
  • a un effet bénéfique sur la diabète
  • favorise la dépense énergétique de l’organisme
  • équilibre le taux de cholestérol dans le sang
  • favorise le bon fonctionnement de la thyroïde et du coeur
  • aide à maintenir (ou augmenter) la santé cardio-vasculaire
  • équilibre la sécrétion hormonale (bouffées de chaleur)
  • favorise la bonne humeur et un bon sommeil

En usage externe, l’huile de coco…

  • est un répulsif pour tous types de parasites (puces, poux…)
  • purifie les veines capillaires
  • est très hydratante pour la peau
  • nourrit la peau des mains et pieds, prévient et soulage les gerçures et ramollit les cuticules des ongles
  • soigne en douceur les peaux sensibles, acnéiques et peaux à problèmes
  • prévient les vergetures de la grossesse
  • adoucit la peau desséchée aux talons et coudes (cataplasmes pendant la nuit)
  • soulage tous types de brûlures et piqûres d’insectes
  • calme les démangeaisons, eczémas, la psoriasis et les érythèmes fessiers des bébés
  • offre une protection naturelle contre le soleil (IP 4)
  • peut servir comme démaquillant pour les yeux
  • désinfecte des petites égratignures et plaies
  • nourrit les cheveux (enduire les points quotidiennement) et diminue la chute des cheveux (en masque)
  • équilibre et répare le cuir chevelu (cheveux secs, cheveux gras, pellicules)
  • est une excellente mousse à raser
  • peut servir comme dentifrice désinfectant et soignant qui enlève la plaque dentaire (ensemble avec un peu de bicarbonate de soude et un peu d’huile essentielle selon choix)
  • est une huile de massage idéale avec un effet relaxant, également pour les bébés

Usage culinaire de l’huile de coco
L’huile de coco est également une reine dans la cuisine, elle remplacera de façon bénéfique toutes les huiles et graisses industrielles et toxiques pour la santé. Elle est d’une grande stabilité à hautes températures et à cause de cela idéale pour fritures. Vous pouvez l’utiliser également pour tous types de gâteaux et biscuits.

Mais de mon avis, c’est toutefois un peu dommage de la chauffer… Une bonne astuce est d’en ajouter un peu aux légumes, pâtes et au riz jusqu’avant de servir le plat afin de lui conférer une touche savoureuse et exotique. Vous pouvez aussi tartiner une tranche de pain ou une galette de riz avec de l’huile de coco, la garnir de rondelles de concombres ou tomates, les saupoudrer d’un peu de curry et de sel aux herbes…

Si vous avez l’habitude de préparer des smoothies, ajoutez-y 1 cuillère à café jusqu’à 1 cuillère à soupe d’huile de coco afin de le rendre plus crémeux et pour bénéficier des vertus de cette huile exceptionnelle.

Voici quelques recettes crues à l’huile de coco:

Smoothie à la spiruline
Tarte crue aux fruits
Tarte crue aux légumes
Chocolat cru
Chocolat aux dattes
Tartinable au chocolat cru
Purée onctueuse de pommes crues

 

Voulez vous les articles les plus recents ? Abonnez-vous aux flux RSS
Si vous aimez notre article, vous pouvez le partager sur :

Laisser un commentaire