Le curcuma


par - publié le

Pour savoir ce que c’est un superaliment, cliquez ici!

Description générale
Le curcuma  « Curcuma Longa », est une racine jaune de la famille du gingembre, fait partie des 250 plantes médicinales mentionnées dans des traités de santé gravés sur des tablettes de pierre datant d’environ 3000 ans avant JC. Il est extrait du rhizome (la racine) d’une plante qui donne une très belle fleur rose (que l’on trouve chez les fleuristes !). Il est très utilisé en Inde dans la médecine ayurvédique ainsi que dans la cuisine. Mais de plus en plus, les propriétés alimentaires et médicales du curcuma sont étudiées et connues également dans les pays occidentaux.

Botanique
Le curcuma est une plante vivace, herbacée, à courtes tiges qui peut atteindre une taille de 1 mètre. Elle possède de nombreux rhizomes aromatiques, ellipsoïdes ou cylindriques, de couleur jaune à orange à l’intérieur. Ses larges feuilles, oblongues ou elliptiques, lancéolées, sont alternées et réparties en deux rangées. Elles sont uniformément vertes, jusqu’à 50 cm de long et large de 7 à 25 cm. Ses épis peuvent mesurer jusqu’à 20 cm. Ses fleurs sont stériles, mais le bouturage spontané des rhizomes permet la propagation. Le Curcuma longa ne supporte pas les sols gorgés d’eau, requiert un grand ensoleillement et un sol très fertile. Il est particulièrement adapté aux régions soumises à la mousson et aux forêts de feuillus.

Culture et production
La récolte des rhizomes de curcuma commence quand la tige est en train de sécher. Cela se produit environ 7 à 8 mois après la plantation. Les rhizomes sont retirés du sol et laissés au repos quelques heures pour stabiliser le taux d’humidité. Ils sont ensuite triés et nettoyés à l’eau.

L’Inde est le premier producteur, consommateur et exportateur mondial de curcuma. En effet, c’est une des principales épices du curry, qui lui-même entre dans la composition de nombreux plats de la cuisine indienne. Le curcuma est également utilisé par considérations religieuses, comme cosmétique ou teinture et entre dans la composition de nombreux remèdes traditionnels. L’Inde produit environ 1,7 millions de tonnes de curcuma par an et environ 90% de la production de curcuma indien sont destinés à la consommation interne.
Les autres producteurs asiatiques sont le Bangladesh, le Pakistan, le Sri Lanka, Taïwan, la Chine, le Myanmar et l’Indonésie. Dans une moindre mesure, le curcuma est également produit dans quelques pays d’Amérique Latine et des Caraïbes : la Jamaïque, Haïti, le Costa Rica, le Pérou et le Brésil.

A la lumière des nombreuses études sur les propriétés médicales du curcuma, la plante bénéficie d’une augmentation de sa demande dans le monde entier dans le cadre des thérapies naturelles. Cette augmentation de la demande mondiale (et des achats spéculatifs), combinée à des phénomènes météorologiques défavorables sur les récoltes, ont entraîné une hausse du cours des prix du curcuma, comme ce fut le cas en 2009.

Histoire
Le curcuma est originaire du sud ou du sud-est de l’Asie. Il est le résultat de nombreuses sélections successives au point que l’existence même d’une espèce sauvage de curcuma est remise en question. Le curcuma est cultivé depuis l’Antiquité en Inde. Il est fréquemment mentionné dans la littérature en sanskrit à partir du IVe siècle, notamment dans l’Atharva-Véda où il est indiqué qu’un massage à la poudre de curcuma aide à soigner les malaises cardiaques. Il apparaît déjà avant le VIIè siècle en Chine dans des recueils de médecine chinoise et il est connu en Occident depuis l’Antiquité et décrit par Dioscoride dans ses « Materia Medica ». Au XVIIIe siècle, le curcuma, sous son nom Terra merita ou Safran des Indes, est importé en Europe par les grandes puissances navales (Hollande, Royaume-Uni, Portugal et France). Il est utilisé aussi bien pour ses propriétés tinctoriales que médicinales – contre les ballonnements, problèmes des reins, l’inertie de la bile, pour aider les accouchements difficiles, contre l’aménorrhée, le scorbut et la jaunisse.

Utilisation
Le curcuma est utilisé depuis l’antiquité jusqu’à aujourd’hui en médecine et en phytothérapie, dans la cuisine, comme colorant et conservateur alimentaire, comme plante tinctoriale ainsi que dans des rituels et cérémonies religieux. Il est utilisé sous forme fraîche ou alors séchée et réduite en poudre.

Composition
Les effets bénéfiques du curcuma proviennent de son principal composant actif dénommé la curcumine qui est une huile volatile. La plante est également composée de sels minéraux comme le potassium, le fer et la manganèse et de vitamines telles que l’acide ascorbique (vitamine C) et le bêta-carotène (précurseur de la vitamine A). On y retrouve également des complexes d’acides aminés, des glucides complexes sans pouvoir sucrant (polysaccharides), des composants aromatiques et des principes amers.

Propriétés et indications thérapeutiques
Le curcuma agit sur notre organisme au niveau du système locomoteur, digestif, cardio-vasculaire et tégumentaire.
Le curcuma est…

  • un anti-oxydant puissant qui protège les cellules endommagées par les radicaux libres (intoxications, radio- et chimiothérapies)
  • un anti-inflammatoire puissant (en agissant sur les enzymes qui sont à l’origine des composants anti-inflammatoires)
  • un stimulant puissant de la défense immunitaire
  • un antifongique, antiallergique, antiseptique, antibactérien et antivirale
  • une bonne prévention des inflammations cardio-vasculaires et en cas de prédisposition aux thromboses
  • très efficace pour nettoyer et régénérer le foie et renforcer son bon fonctionnement ainsi que pour dégager les voies biliaires engorgées
  • utile pour traiter des ulcères gastro-duodénales et pour le traitement des problèmes digestives (diarrhée, ballonnements, flatulences) car il développe la production d’enzymes pancréatiques
  • un soutien pour perdre du poids (il favorise la dégradation des molécules de graisses et du « mauvais » cholestérol)
  • une aide précieuse pour soulager les douleurs dues à une arthrite rhumatoïde et les inflammations articulaires
  • un équilibrant au niveau hormonal pour des problèmes menstruelles (aménorrhée et dysménorrhée)
  • utile dans le traitement de la sclérose en plaques
  • un moyen de prévention pour la démence et la maladie d’Alzheimer
  • utile pour traiter le vieillissement prématuré de la peau et les maladies de la peau comme l’eczéma, le psoriasis et l’acné grâce à son action désintoxiquant
  • précieux pour tout type de cheveux (en bonne santé, gras, secs, pellicules) et pour réduire la chute des cheveux – il améliore la circulation sanguine du cuir chevelu

Les contre-indications du curcuma
Étant une plante fluidifiante sanguine, elle ne doit jamais être adjointe à des substances anticoagulantes surtout lors des opérations, des extractions dentaires et des accouchements.

Usage interne
Les doses suivantes sont recommandées pour les adultes:
• Curcuma rhizome frais de 1,5 à 3 g par jour
• Curcuma séché en poudre 1 à 2 g par jour

Usage externe
Le curcuma va tacher votre peau pendant quelques heures – ne vous laissez pas effrayer, utilisez le curcuma simplement avant d’aller vous coucher!

Quelques recettes pour la peau et les cheveux

Masque pour la peau:
Mélangez de la poudre d’argile blanche et de l’eau tiède (ou du yaourt) avec un peu de miel et 1 cuillère à café de curcuma, appliquez pendant 20 minutes avant de rincer.
Acné et boutons:
Fixer une rondelle de curcuma fraîche pendant 1 heure (avant d’aller dormir!) avec un sparadrap.

Traitement des pellicules et/ou stimuler la croissance des cheveux (diminuer la perte des cheveux):
Avant de se coucher: appliquez par massage un mélange d’huile d’olive ou d’huile de noix de coco avec 30 g de curcuma en poudre sur votre cuir chevelu et laissez agir pendant 20 minutes.
Rincez vos cheveux en utilisant un shampooing doux.

Usage culinaire
Pour augmenter l’absorption de la curcumine dans les intestins, il est suggéré d’accompagner le curcuma toujours d’un peu de poivre noir et d’un peu d’huile végétale. Nous pouvons ajouter une cuillère à thé de curcuma frais râpée ou séché en poudre à nos plats chaque jour pour nous munir de l’effet protecteur de la curcumine. Comme pour tous les superaliments, c’est dommage de les chauffer à plus de 42°, car ils vont perdre une partie de leurs effets bénéfiques…
Le curcuma se marie harmonieusement avec:

  • les sauces
  • les salades
  • les smoothies
  • les légumes
  • les pâtes, le riz, les céréales
  • les soupes
  • les tartares d’algues

Voici quelques recettes dans lesquelles ont peut utiliser le curcuma:

Soupe cru aux algues
Chocolat chaud cru végétal

Voulez vous les articles les plus recents ? Abonnez-vous aux flux RSS
Si vous aimez notre article, vous pouvez le partager sur :

Laisser un commentaire